Document Gallery : explication…

Si ce plugin est d’une installation on ne peut plus basique, son utilisation mérite juste un petit coup de pouce (https://fr.wordpress.org/plugins/document-gallery/).

En effet, pour l’utiliser, il faut nécessairement créer soit un article soit une page pour ensuite Ajouter un media et voir apparaître le menu miracle « Create Document Gallery ». Cliquez sur le menu pour permettre de cochez ensuite les documents  ! préchargés dans votre bibliothèque des Medias pour créer votre galerie qui s’affichera dans votre page ou article… il fallait y penser…

 

Des infos bulles dans WordPress

Oui, c’est tout à fait possible :

http://iamceege.github.io/tooltipster/#demos

https://wordpress.org/plugins/tooltipster/

Cependant pour les francophones : pensez à mettre 2 \ devant les apostrophes ou une apostrophe courbe (non présente sur le clavier), il faudra faire un copier-coller de ’ :

et donc le

texte suivant s’écrira:

L’expérience, ce n’est pas ce qui arrive à quelqu’un, c’est ce que quelqu’un fait avec ce qui lui arrive. (Le meilleur des Mondes de Aldous Huxley)

Ajouter une ligne de couleur en html

Il suffit d’ajouter le texte suivant

<hr style= »width: 400px; color: firebrick; background-color: firebrick; height: 3px; » />

Pour obtenir


sachant que
width, indique la longueur de la ligne
height, sa hauteur
background-color, sa couleur

Dans WordPress : passer en édition mode « Texte » pour insérer le code

Utiliser un « thème enfant » : child theme

Intérêt de cet usage : principalement pour personnaliser la feuille de style de votre thème et que celle-ci ne soit pas écrasée lors des mises à jour du thème.

L’explication complète est ici : http://codex.wordpress.org/fr:Th%C3%A8mes_Enfant

Pour résumer les étapes :

– Créez un répertoire dans votre répertoire de thèmes wp-content/themes pour contenir les fichiers du thème enfant.
– Créez une feuille de style (personnellement, je duplique celle existante, vu que je modifie quasiment tous les codes couleurs de celle-ci)
–> si vous la dupliquez,
-> modifiez le Theme Name en ajoutant Child
-> ajoutez le nom du répertoire du template parent
/*
Theme Name: Twenty Fourteen Child
Template:  twentyfourteen
*/

Le style du thème enfant thème écrase la feuille de style du thème parent, mais si vous voulez inclure la feuille de style du thème parent, vous devez commencer la feuille de style du thème enfant avec la ligne suivante (Cette ligne doit être présente après le code d’en-tête et avant toute autre règle CSS) :

@import url("../twentyfourteen/style.css");

Connectez-vous au tableau de bord de votre site, et aller dans Administration Panels > Apparence > Thèmes. Vous y verrez votre thème enfant. Cliquez sur Activer.

Puis re-personnalisez votre thème via Apparence->Personnaliser puis Apparence->En-tête, Apparence-> Arrière-plan si nécessaire

Pensez à redéfinir l'usage de votre menu dans Apparence->Menus si vous utilisez les Menus personnalisés.

J'utilise désormais (nov. 2016) pour ma part la méthode décrite par  : https://wpformation.com/theme-enfant-wordpress/


Sauvegarder son site WordPress

– Créer sur son ordinateur un dossier de sauvegarde type « SAVEJJMMAAA »

1. SAUVEGARDE DES PAGES

– Ouvrir Filezilla, se connecter au serveur distant et se placer à la racine de l’hébergement

– Glisser du serveur distant vers l’ordinateur local :
– le fichier .htaccess
– le fichier index.php
– le dossier ‘blog’ qui contient l’ensemble des pages du site wordpress

2. SAUVEGARGER LES DONNEES

– Aller dans le Manager de votre hébergeur (OVH par exemple)
– Aller dans la section Hébergement
– Cliquer sur l’icône phpMyadmin
– Se connecter au serveur
– Cliquer sur le nom de la base en haut à gauche
pour faire apparaitre le menu contenant le mot magique
– « Exporter » dans un fichier avec les options « create if not exist »

 

Installer WordPress dans un sous-répertoire dédié

Installation fortement recommandée : permet d’utiliser votre hébergement pour d’autres applications que WordPress (newsletter…), permet une sauvegarde facile, de dupliquer le site lors des test de mise à jour ou d’évolution majeures des thèmes, etc..

Pré-requis : 

  • Avoir un nom de domaine et un hébergement comportant une base de données et un espace de stockage des fichiers
  • Aller sur https://fr.wordpress.org/ et récupérer l’archive (télécharger WordPress)
  • Dézipper le fichier
  • Installer Filezilla (voir ici le paramétrage)
  1. Placez le dossier ‘wordpress’ contenant les fichiers de base de WordPress dans un sous-dossier de votre hébergement (sous www).
  2. Renommez le dossier wordpress (exemple : ‘blog’)
  3. Aller dans le navigateur et entrer l’adresse de votre site : http://mondomaine.com/sousdossier
  4. Suivre les indications d’installations
  5. Allez dans Réglages -> Généraux.
  6. Dans le champ Adresse de WordPress (URI), remplacez l’adresse inscrite par le nouvel emplacement de vos fichiers de base de WordPress. Exemple : http://mondomaine.com/blog
  7. Dans le champ Adresse du blog (URI), remplacez l’adresse inscrite par l’URl de votre répertoire racine. Exemple : http://mondomaine.com
  8. Cliquez sur Mise à jour des options. (Ne vous inquiétez pas pour le message d’erreur et n’essayez pas de voir votre blog à ce stade ! Vous verrez certainement une page d’erreur vous indiquant que la page que vous cherchez n’existe pas.)
  9. Uploadez sur votre ordinateur les fichiers index.php et .htaccess de votre répertoire ‘blog’
  10. Ouvrez votre fichier index.php se trouvant dans votre répertoire racine avec un éditeur de texte.
  11. Faites les changements suivants et sauvegardez le fichier. Changez la ligne :
    require('./wp-blog-header.php');
    par la ligne suivante, en utilisant le nom de répertoire de vos fichiers de base de WordPress :
    require('./blog/wp-blog-header.php');
  12. Connectez vous à partir du nouvel emplacement. Cela devrait maintenant être http://mondomaine.com/blog/wp-admin/
  13. Si vous avez configuré des Permaliens (anglais), allez dans le Panneau des Permaliens et mettez à jour la structure des permaliens. WordPress va automatiquement mettre à jour votre fichier .htaccess si celui-ci possède les propriétés requises. Si WordPress ne peut pas mettre à jour votre fichier .htaccess, il vous indiquera les nouvelles règles de ré-écriture (rewrite rules) que vous devriez pouvoir manuellement copier dans votre fichier .htaccess (dans le même répertoire que votre principal fichier index.php.)

SUR LE SERVEUR DISTANT : NE JAMAIS SUPPRIMER LE REPERTOIRE WWW/
TOUJOURS PLACER LE DOSSIER ‘wordpress » DANS : WWW/
PENSER A : RENOMMER LE DOSSIER WORDPRESS

OU EST MON SITE?

URL D’INSTALLATION DU SITE  : nom_de_domaine/sous-dossier
URL ADMINISTRATION DU SITE : nom_de_domaine/sous-dossier/wp-admin

Avant redirection  : URL DU SITE : nom_de_domaine/sous-dossier
Après redirection : URL DU SITE : nom_de_domaine

dans le cas conseillé où vous avez installé WordPress dans un sous-dossier de votre ftp

Si vous êtes chez OVH, il vous faudra utiliser php5 en ajoutant un fichier .htaccess

 


AddOn sur le htaccess :

Les fichiers .htaccess peuvent être utilisés dans n’importe quel répertoire virtuel ou sous-répertoire.

Les principales raisons d’utilisation des fichiers .htaccess sont :

  • Gérer l’accès à certains fichiers.
  • Ajouter un mime-type.
  • Protéger l’accès à un répertoire par un mot de passe.
  • Protéger l’accès à un fichier par un mot de passe.
  • Définir des pages d’erreurs personnalisées.
  • Rediriger une URL
  • Forcer l’utilisation de la version de php (utile chez certains hébergeurs)

Le fichier .htaccess est placé dans le répertoire dans lequel il doit agir. Il agit ainsi sur les permissions du répertoire qui le contient et de tous ses sous-répertoires. Vous pouvez placer un autre fichier .htaccess dans un sous-répertoire d’un répertoire déjà contrôlé par un fichier .htaccess.
Le fichier .htaccess du répertoire parent reste en « activité » tant que les fonctionnalités n’ont pas été réécrites.

Dans le cadre de l’utilisation des fichiers .htaccess avec WordPress, deux utilisations principales :

REDIRECTION DU SITE = Cas du arborescence de type :
www/
www/blog

Contenu de www/.htaccess :
# BEGIN WordPress
<IfModule mod_rewrite.c>
RewriteEngine On
RewriteBase /
RewriteRule ^index.php$ – [L]
RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-f
RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-d
RewriteRule . /index.php [L]
</IfModule>
# END WordPress

Contenu de www/index.php :
<?php
/**
 * Front to the WordPress application. This file doesn’t do anything, but loads
 * wp-blog-header.php which does and tells WordPress to load the theme.
 *
 * @package WordPress
 */
/**
 * Tells WordPress to load the WordPress theme and output it.
 *
 * @var bool
 */
define(‘WP_USE_THEMES’, true);
/** Loads the WordPress Environment and Template */
require(‘./blog/wp-blog-header.php’);
?>

Contenu de www/blog/index.php :
<?php
/**
* Front to the WordPress application. This file doesn’t do anything, but loads
* wp-blog-header.php which does and tells WordPress to load the theme.
*
* @package WordPress
*/

/**
* Tells WordPress to load the WordPress theme and output it.
*
* @var bool
*/
define(‘WP_USE_THEMES’, true);

/** Loads the WordPress Environment and Template */
require(‘./mon_dossier_wordpress/wp-blog-header.php’);
?>

 

Plus d’infos : http://www.commentcamarche.net/contents/apache/apacht.php3